Actualités

(22/05/2015)
Catalogue des manuscrits de l'Institut français d'études byzantines
(12/01/2015)
Palimpsestes de l'EBE d'Athènes
(16/12/2014)
Paris, BNF, catalogue en ligne (grecs 1804-1917)
(15/09/2014)
Philadelphia, Library Company: 3 mss grecs
(11/09/2014)
Granada, Abadía del Sacromonte: 4 mss grecs

Deux nouveaux projets dans Pinakes !

Pinakes s'ouvre à de nouvelles collaborations institutionnelles et accueille maintenant des projets de recherches sur les manuscrits de divers domaines. On trouvera l'ensemble des partenaires et des financements passés ou actuels sur la page Colophon.

 

ParaTexBib : description, analyse et édition des paratextes dans les manuscrits bibliques. Après une phase de développement, le projet a démarré en janvier 2015. Les résultats seront consultables à partir de 2016 dans une interface spécifique dédiée au projet, mais dès à présent les descriptions des manuscrits du Nouveau Testament liés au projet sont visibles dans la base Pinakes. Le projet, dirigé par M. Wallraff et P. Andrist (Université de Bâle), est soutenu par l'ERC.

 

BHGms : mise en ligne du fichier des manuscrits hagiographiques constitué depuis plus d'un siècle par la Société des Bollandistes à Bruxelles. Après une phase de développement, la saisie du fichier a commencé depuis novembre 2014 et est accompagnée d'une révision des oeuvres hagiographiques. La recherche s'effectue dans l'onglet "hagiographie et liturgie" sur la page Recherche générale. Le projet, dirigé par X. Lequeux, est soutenu par le labex Resmed.

Nouvelle version de Pinakes

La nouvelle version de Pinakes a été développée et mise en ligne en mars 2014. Celle-ci présente de nouvelles fonctionnalités permettant de mieux décrire les textes et les manuscrits et, à terme, de faire de Pinakes un portail sur les manuscrits grecs. Les principales innovations sont les suivantes :

  • ajout d’une fonctionnalité de recherche croisée permettant la recherche de cooccurrence des textes dans les manuscrits ;
  • précision accrue dans la description codicologique et textuelle des manuscrits, sans pour autant viser à un catalogage détaillé ; un module de catalogage propre, adossé à la base, sera mis en ligne dans l’année qui vient ;
  • intégration directe des liens et des références bibliographiques à tous les niveaux de la base, permettant de structurer les ressources sur les bibliothèques, les catalogues et les numérisations de manuscrits grecs jusqu’ici accessibles à travers la page de liens.

Toutes ces informations ne seront que progressivement renseignées et harmonisées ; pendant la phase de transition, l'utilisateur rencontrera un certain nombre d'incohérences dans la base.

Avant toute utilisation, consulter le mode d’emploi (pas encore mis à jour).

Historique

La base Pinakes rassemble la tradition manuscrite des textes grecs antérieurs au XVIe siècle, principalement à partir des catalogues des bibliothèques du monde entier.

Elle a été constituée à partir de 1971 au Pontifical Institute of Mediaeval Studies de Toronto. Depuis 1993, la Section grecque de l’Institut de recherche et d’histoire des textes, à Paris, en assure la gestion et continue à l’enrichir.

La base a été mise en ligne pour la première fois en 2008.

Bibliographie

Le dépouillement systématique d'un certain nombre de périodiques est désormais assuré par la Section grecque, à partir de 2010. Pour plus d'informations sur les ouvrages dépouillés, voir la page de Présentation.

Si vous souhaitez que vos publications soient rapidement référencées dans la base, merci de nous les faire parvenir (IRHT – section grecque, 52 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris, France ; section.grecque@irht.cnrs.fr).

N’hésitez pas non plus à nous signaler toute publication ou revue dont l’ajout vous semblerait souhaitable : nous prendrons en compte votre suggestion, dans la mesure des moyens humains disponibles.

L'équipe de Pinakes reste par ailleurs ouverte à toute proposition de collaboration pour l'enrichissement et la correction des données concernant les manuscrits ainsi que pour le développement de la bibliographie  (voir Révision des données). N'hésitez pas non plus à nous signaler des erreurs ou des propositions de correction.