Pinakes | Πίνακες

Textes et manuscrits grecs

Lien :  |  | 
Villes Dépôts Fonds Cotes Commentaire Pages
Firenze Biblioteca Medicea Laurenziana (BML) Plut. 32. 02 228 (n. 69)
Firenze Biblioteca Medicea Laurenziana (BML) Plut. 55. 09 ms. dû à la main de l’"Anonymus δ-καί" (Harlfinger), c’est-à-dire à Alexios Céladénos, Ἀλέξιος Κελαδηνός 212 (n. 3)
Firenze Biblioteca Medicea Laurenziana (BML) Plut. 85. 19 ms. lacunaire de Francesco Filelfo 226 (et n. 60)
Firenze Biblioteca Medicea Laurenziana (BML) Plut. 86. 03 224 (et n. 52, 55)
Firenze Biblioteca Medicea Laurenziana (BML) Plut. 86. 29 Utilisé par Ficin pour sa traduction du De secta Pythagorica ; modèle du Marc gr. 243 copié par l'anonymus Ly pour Bessarion 224 (et n. 53, 55) ; 238 ; 240
Heidelberg Universitätsbibliothek Pal. gr. 088 221 (n. 42)
London British Library Harley 5692 229 (et n. 73)
Modena Biblioteca Estense universitaria fonds principal α. P. 5. 19 (Puntoni 110) datable vraisemblablement de 1455-1460, au moment où Andronique Calliste était professeur 241 (n. 127)
Modena Biblioteca Estense universitaria fonds principal α. Q. 5. 20 (Puntoni 87) autographe d’Andronique Calliste 241 (n. 127)
Modena Biblioteca Estense universitaria fonds principal α. T. 9. 02 (Puntoni 39) autographe d’Andronique Calliste 241 (n. 127)
Modena Biblioteca Estense universitaria fonds principal α. U. 5. 01 (Puntoni 123) datable vraisemblablement de 1455-1460, au moment où Andronique Calliste était professeur 241 (n. 127)
Oxford Bodleian Library Holkham gr. 088 238 (n. 119)
Oxford Bodleian Library Laud gr. 55 p. 227-229 (et n. 65, 68, 70, 72) (le ms. a appartenu à Bessarion) ; 238-239 (copié avant 1468 par l’« Anonymus Ly » à partir du ms. Paris, BnF, grec 2722) ; 240 227-229 (et n. 65, 68, 70, 72) ; 238-239 ; 240
Paris Bibliothèque nationale de France (BNF) grec 0985 copie indirecte du Paris. gr. 2036, antérieure à sa mutilation actuelle 216 (n. 19) ; 220 (n. 38)
Paris Bibliothèque nationale de France (BNF) grec 1741 modèle du ms. Venezia, BNM, gr. Z. 429 243 (n. 135 suite)
Paris Bibliothèque nationale de France (BNF) grec 1865 copié par Michel Apostolis 218 (n. 32)
Paris Bibliothèque nationale de France (BNF) grec 2036 p. 215-216 (et n. 18-19) (ms. copié à CP. dans la seconde moitié du 10e s., témoin de référence pour les Problemata aristotéliciens et le traité Sur le sublime du Ps.-Longin ; modèle du ms. Venezia, BNM, gr. Z. 215 ; source principale pour le Traité du Sublime du Ps.-Longin) ; 218 (n. 32) (la source de la traduction latine des Problemata, élaborée par Théodore Gaza pour Nicolas V, se fonde sur un ms. proche de celui-ci, mais qui semble perdu) ; 220 (et n. 38, 40) (ms. des 15e et 16e siècles, dont dépend pratiquement toute la tradition ultérieure du traité Sur le sublime) ; 221 (n. 42) ; 238 ; 240 215-216 (et n. 18-19) ; 218 (n. 32) ; 220 (et n. 38, 40) ; 221 (n. 42) ; 238 ; 240
Paris Bibliothèque nationale de France (BNF) grec 2646 Codex Falcoburgianus [Geraard Falckenburg (1535-1578)], considéré par H. Bethe comme le modèle du ms. Salamanca, BU, 40 ; recension II (le texte le plus complet). 234-235 (et n. 102-103)
Paris Bibliothèque nationale de France (BNF) grec 2722 228 (et n. 69), 229 ; 239 ; 240
Paris Bibliothèque nationale de France (BNF) Supplément grec 0204 copié par Michel Apostolis 218 (n. 32)
Salamanca Biblioteca Universitaria fonds principal 0040 p. 233-235 (et n. 93, 97) (copié après octobre 1449 ; codex Schottianus [Andreas Schott (1552-1629), annoté par Lianoro Lianori]) ; 236 (n. 111) ; 239 (résumé) 233-235 (et n. 93, 97) ; 236 (n. 111) ; 239
Salamanca Biblioteca Universitaria fonds principal 0223 p. 233 (et n. 94) ; 235-236 (et n. 107-113) (codex compositus partiellement copié par Iôannês Eugenikos, l’« Anonymus Ly », Lianoro Lianori et « El Pinciano ») ; 239 (résumé) 233 (et n. 94) ; 235-236 (et n. 107-113) ; 239
Salamanca Biblioteca Universitaria fonds principal 0231 p. 233 (et n. 95) ; 236-237 (et n. 115-117) (corpus de 18 orationes de Démosthène dû à trois mains contemporaines du milieu du 15e siècle, mais essentiellement copié par l’« Anonymus Ly », avec ajout Lianoro Lianori) ; 239 (résumé) 233 (et n. 95) ; 236-237 (et n. 115-117) ; 239
Salamanca Biblioteca Universitaria fonds principal 0233 p. 233 (et n. 96) ; 236 (n. 111) ; 237-238 (et n. 118-119) (complété par Lianoro Lianori et l’« Anonymus Ly ») ; 239 (résumé) 233 (et n. 96) ; 236 (n. 111) ; 237-238 (et n. 118-119) ; 239
Salamanca Biblioteca Universitaria fonds principal 0243 237 (n. 117)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Barb. gr. 182 229 (et n. 74)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Vat. gr. 0027 p. 239 (n. 122) (achevé par Iôannês Rhôsos à Bologne le 28 mai 1465 pour un certain Bernardo) 239 (n. 122)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Vat. gr. 0139 modèle du ms. Venezia, BNM, gr. Z. 248 232 (n. 89)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Vat. gr. 0151 221 (n. 42)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Vat. gr. 0177 ms. qui aurait servi de modèle pour la copie du ms. Venezia, BNM, gr. Z. 388 231 (n. 84)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Vat. gr. 0915 221 (n. 42)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Vat. gr. 1294 238 (n. 119)
Vaticano Biblioteca Apostolica Vaticana Vat. gr. 1412 224 (n. 55)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 060 (coll. 0385) S. Basile de Césarée, copié pour Bessarion dans le monastère San Giovanni di Ravenna en 1454 239 ; 241
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 184 (coll. 0326) Platon, transcrit par Jean Rhôsos pour Bessarion, sans doute à Rome ou à Venise, puis expédié à Bessarion à Bologne, où le ms. a été décoré 232 ; 242
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 190 (coll. 0779) 232 (n. 90)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 200 (coll. 0327) p. 214 (et n. 14-15) (selon E. Mioni ; transcrit à Rome en 1457 par Jean Rhôsos pour Bessarion, entre autres, apparemment sur le ms. Venezia, BNM. gr. Z. 215 ; selon D. Harlfinger, les deux manuscrits proviennent d’une source commune) ; 217 (et n. 27) (achevé par Iôannês Rhôsos en 1457 à Rome, à la demande de Bessarion) 214 (et n. 14-15) ; 217 (et n. 27)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 206 (coll. 0747) mêmes caractéristiques codicologiques que le ms. Venezia, BNM, gr. Z. 215 215 (et n. 17)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 207 (coll. 0748) mêmes caractéristiques codicologiques que le ms. Venezia, BNM, gr. Z. 215 215 (et n. 17)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 213 (coll. 0751) mêmes caractéristiques codicologiques que le ms. Venezia, BNM, gr. Z. 215 215 (et n. 17)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 215 (coll. 0752) p. 213 ; 214-219 (étude du ms.) ; c’est-à-dire p. 213 (et n. 8) (recueil factice, copié, entre autres, probablement à Rome entre 1465 et 1472 ; l’« anonyme Ly » a copié les ff. 211-299v) ; 214 (et n. 15) ; 215 et n. 17 (quatre mss formant une série : Marc. gr. 206, 207, 213 et 215 ; le texte des Problemata a été copié sur le ms. Paris, BnF, gr. 2036) ; 216 ; 218 (et n. 30-31) (ce recueil est formé d’unités codicologiques copiées dans au moins deux endroits et époques différents) ; 219 (et n. 33) ; 220 (et n. 38) (l’« anonymus Ly » a copié sur lui les Problemata aristotéliciens) ; 221 (et n. 42) ; 225 (n. 58) ; 227 (et n. 63) ; 238 (Problemata d’Aristote copiés par l’« Anonymus Ly » avant 1454) ; 239 213 ; 214-219* ; 220 (et n. 38) 221 (et n. 42) ; 225 (n. 58) ; 227 (et n. 63) ; 238 ; 239
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 216 (coll. 0404) apographe du ms. Venezia, BNM, gr. IV. 58, écrit en 1445 par Iôannês Scutariôtês 216 (et n. 21, 23)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 219 (coll. 0577) 232 (n. 90)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 243 (coll. 0619) p. 213 (et n. 9) (copié par l’« anonyme Ly ») ; 224 (descend du Laur. 86.29) ; 225 (n. 58) ; 238, 239 213 (et n. 9) ; 224 ; 225 (n. 58) ; 238, 239
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 248 (coll. 0328) 232 (et n. 88) (Moralia de Plutarque, ms. achevé par Jean Rhôsos le 1er février 1455 pour Bessarion, à Rome [G. Cavallo] ou à Venise [C. Bianca]), puis expédié à Bessarion à Bologne, où le ms. a été décoré ; 239 (n. 122) ; 242 232 (et n. 88) ; 239 (n. 122) ; 242
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 257 (coll. 0622) ne contient qu’un excerptum des Problemata aristotéliciens aux ff. 188-190v 216 et n. 22
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 259 (coll. 0982) 217-218 (et n. 28-29)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 261 (coll. 0725) utilisé par Niccolò Perotti pour sa traduction de l’Encheiridion d’Épictète 242 (n. 130)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 262 (coll. 0408) p. 213 et n. 10 (copié par l’« anonyme Ly ») ; 225 (et n. 56-58) ; 226 (et n. 62) ; 233 ; 238 (copié entre 1449 et février 1452 par l’« Anonymus Ly » ; en 1452, demandé en prêt à Bessarion par Francesco Filelfo pour compléter son exemplaire) ; 239-240 213 et n. 10 ; 225 (et n. 56-58) ; 226 (et n. 62) ; 233 ; 238 ; 239-240
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 274 (coll. 0625) Théodore Gaza traduit le De plantis de Théophraste en 1451 à partir de ce ms. de Bessarion 223 (n. 51)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 388 (coll. 0833) p. 231-232 (et n. 83-87)* (ms. copié pour Bessarion à Florence ou Venise par Iôannês Rhôsos et enluminé à Bologne par des miniaturistes italiens) ; 242 231-232 (et n. 83-87) ; 242
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 424 (coll. 0759) 224 (n. 52)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 440 (coll. 0761) p. 239 (et n. 121) (souscrit par Leôn Atrapês en 1423) ; 242 239 (et n. 121) ; 242
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 461 (coll. 0701) achevé par Iôannês Rhôsos en 1452 ou 1457 239 (n. 122)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 522 (coll. 0317) p. 219-221* (étude du ms.) ; voir p. 213 et n. 11 ; 214 (l’« anonyme Ly » a copié les ff. 211-229v) ; p. 219 (et n. 34-35) ; p. 520 (n. 38, 40) ; 221 (et n. 42 : le ms. aurait été copié à Rome après le milieu de la sixième décennie du 15e siècle) ; 238 ; 240 219-221 ; 213 (et n. 11) ; 214 ; 219 (et n. 34-35) ; 520 (n. 38, 40) ; 221 (et n. 42) ; 238 ; 240
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. Z. 527 (coll. 0679) p. 213 (et n. 12) (recueil factice de croissance disorganique) ; 214 ; 217 (n. 26) (l’« anonyme Ly » a copié les ff. 10r-v, 15r-v, 40-44v) ; 221- (et n. 43-44) (copie des œuvres dogmatiques et théologiques de Bessarion, en ordre chronologique) ; 222 (n. 48) : 223 (n. 51) ; 225 (n. 58) ; 238 : 239 ; 241 (autographe d’Andronique Calliste) 213 (et n. 12) ; 214 ; 217 (n. 26) ; 221- (et n. 43-44) ; 222 (n. 48) : 223 (n. 51) ; 225 (n. 58) ; 238 : 239 ; 241
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana gr. IV. 058 (coll. 1206) ms. du 13e siècle, arrivé à la Marciana après 1740-1750 216 (et n. 20)
Venezia Biblioteca Nazionale Marciana lat. Z. 062 (coll. 1929) ms. grec-latin : p. 227 (et n. 65) ; 229-230 (et n. 75, 77) (datable entre 1450 et 1455) ; 233 (et n. 92) ; 239 (section grecque copiée entre 1450 et 1455 par l’« Anonymus Ly ») ; 240 227 (et n. 65) ; 229-230 (et n. 75, 77) ; 233 (et n. 92) ; 239 ; 240
Wolfenbüttel Herzog August Bibliothek Helmst. Helmst. 0806 Mentionné sous la cote "Guelferbytanus 902", c'est-à-dire avec le numéro du catalogue d'Heinemann 238 (n. 119)

Copistes, possesseurs & autres

Nom Remarque Commentaire Pages
Anonymus Ly